Logo Charenton Culture
Rechercher
Plaquette

La plaquette

Album photos

Album photos

Newsletter

Newsletter

Facebook

Suivez-nous !

Tweeter

Tweetez-nous !

NAISSANCES

Présentation

Théâtre

DANS LE CADRE DES THEATRALES CHARLES DULLIN, EDITION 2018

TOUT PUBLIC • DÈS 15 ANS

Un tableau de pointilliste pour éclairer le kaléidoscope de la vie.
Naissances nous emmène de nuit dans les couloirs d’un hôpital. Plus précisément à la maternité. Le veilleur de nuit nous invite à pousser les portes des chambres et à découvrir, dans chacune d’elles, des tranches de vie singulières, dans ce moment si particulier qu’est l’arrivée d’un enfant.
Galerie de personnages qui se croisent autour du berceau ou de la machine à café, moments suspendus de bonheur ou de douleur, fou rire ou larmes étouffées, Naissances nous invite à partager ces instants d’intimité, nous mettant à nu avec tendresse et humour.
Une toile théâtrale qui nous donne à voir un petit bout d’humanité dans ces moments si denses et si précieux.

AUTOUR DU SPECTACLE : GRATUIT
Lecture Naissances #2 : Les nouveaux pères I mercredi 28 novembre à 15h.

Jeudi 29 Novembre 2018 | 20h30
T2R
Durée : 1h40

Catégorie : C
Tarif plein : 19 €   |   Tarif réduit : 12 €
Tarif abonné adulte : 10 €   |   Tarif abonné réduit : 6 €

Acheter vos places

Distribution

Compagnie Travelling Théâtre

Texte & Mise en scène :
Gilles Granouillet

Avec :
Claudine Charreyre, François Font, Nathalie Rachel Legros, Gilles Najean, Yann Métivier, Nathalie Ortéga

Lumière et régie générale :
Jérôme Aubert

Construction :
Bernard Lafay

Scénographie et costumes :
Analyvia Lagarde

Musique :
Sébastien Quencez


Coproductions : Espace Culturel Albert Camus - Chambon-Feugerolles, Théâtre du Parc - Andrézieux-Bouthéon. Remerciements : Réseau Loire en scène. Soutiens : Ville de Saint-Etienne, DRAC Auvergne - Rhône - Alpes, Région Auvergne - Rhône – Alpes, Département de la Loire.

Presse

"Il n’y a pas que les bébés qui naissent dans les maternités, il y aussi des femmes qui accouchent… de leur propre histoire, des hommes qui livrent leurs doutes et leurs angoisses à la machine à café, des âmes torturées qui rôdent dans les couloirs, et la mort jamais bien loin pour rappeler le fil ténu qui nous suspend à la vie."

Le petit bulletin

Acheter vos places